Votre machine à café est à nouveau tombée en panne ? Au lieu de l’envoyer au fabricant et d’attendre éventuellement deux semaines pour la machine réparée ou même d’en acheter une toute neuve, vous avez maintenant une troisième possibilité. Pourquoi ne pas imprimer la pièce cassée chez soi et la mettre en place soi-même ?

L’histoire de l’impression 3D

La technique de l’impression 3D n’est certainement pas entièrement nouvelle, car elle est utilisée depuis les années 80, surtout dans les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile. On y fabrique des composants parfaitement adaptés. Ces imprimantes étaient toutefois très volumineuses. Actuellement, ce type d’imprimantes 3D est à la disposition de toute. Elles n’ont plus les dimensions d’une petite voiture et ne coûtent plus aussi cher que cette dernière. D’ailleurs, le marché est en plein essor. Elle trouve facilement sa place sur un bureau, à la maison et ont le tarif similaire qu’une imprimante à jet d’encre haut de gamme. Ces appareils sont disponibles à partir de quelques centaines d’euros. Mais il faut encore faire de fortes concessions en matière de qualité. La taille des objets pouvant être imprimés est également très limitée. L’appareil d’entrée de gamme peut ainsi imprimer des objets de 4x4x4 pouces.

Comment utiliser l’imprimante 3D ?

Pour pouvoir imprimer quelque chose avec ces appareils, il faut un fichier de l’objet souhaité qui contient un modèle 3D détaillé de l’objet. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’être un graphiste qualifié ou d’avoir des connaissances en programmation. Et vous n’avez pas non plus besoin de vous procurer un logiciel coûteux, car il existe le programme SketchUp qui vous permet de concevoir vos propres modèles 3D. Si toutefois vous n’y parvenez pas comme vous le souhaitez, il existe d’autres possibilités. Il existe des entreprises auxquelles vous pouvez envoyer vos modèles 3D immatures et qui les peaufinent, les impriment pour vous. Bien évidemment, c’est loin d’être gratuit. Le mieux sera d’acheter l’appareil et aussi d’apprendre l’utiliser.  Vous pouvez même demander de l’aide à votre fournisseur à ce sujet. Il le fera surement, car il n’y a rien de compliqué à le faire. Visitez ce site https://demi-heure.com/  pour en savoir plus.

Mais comment fonctionnent ces imprimantes 3D ?

Il existe différentes méthodes pour fabriquer les modèles souhaités. Nous allons maintenant vous expliquer un peu plus en détail les plus courantes :

Comprendre l’impression 3D

Tout d’abord, ceux qui s’intéressent à la fabrication additive doivent avoir une vue d’ensemble complète des différentes phases de la chaîne de processus et des procédés utilisés.

Conception et simulation

La phase de conception est l’une des étapes les plus importantes du processus. Sans un bon design, le projet ne sera pas réalisé comme il faut. Un designer formé et créatif peut, par son travail, contribuer de manière significative à réduire la consommation de poudre, à raccourcir le temps de construction et à diminuer le coût total par pièce.La conception de pièces imprimées en 3D pour des cas d’application concrets requiert une connaissance approfondie des méthodes et des directives ainsi que des opportunités et des limites de l’impression 3D. À cela s’ajoute l’expertise pour créer des pièces innovantes et rentables sur cette base.

Technique d’application

Pour développer une grande application, il faut connaître parfaitement aussi bien les systèmes que les logiciels utilisés. Et logiquement, pour choisir les paramètres de qualité adaptés à une application, il faut connaître les variables du processus. Le screening des pièces et la sélection des composants sont des facteurs de réussite essentiels. Pour cela, il est nécessaire de disposer de différentes compétences afin de pouvoir décider quelle pièce est la plus appropriée d’un point de vue économique et technique.