Madagascar offre des vues sur des paysages dignes d’une carte postale. Derrière ces paysages se cache un talent inné pour l’artisanat. En effet, les artisans malagasy ne manquent pas d’inspiration. Leurs œuvres sont aussi originales qu’uniques. Ces derniers font d’excellents présents pour les êtres chers, mais aussi de très bons souvenirs à rapporter. Zoom sur quelques techniques utilisées par les artisans.

La broderie

À travers le pays, on retrouve de nombreuses femmes qui se hâtent à cet art. Elles confectionnent des nappes de tables, des draps, des couvre-lits, des coussins ou des serviettes. Une des techniques les plus appréciées est le smock. Il s’agit de fronces (plis serrés) décorées avec de la broderie dessus. Généralement on l’utilise pour confectionner de jolies robes de petites filles. Bien qu’il vienne tout droit du Royaume-Uni, les femmes malagasy l’ont assimilé et se le sont approprié.

La vannerie

L’art de la vannerie est aussi répandu que celui de la broderie. Avant on réservait cette technique à la confection d’objets du quotidien comme les paniers ou les chapeaux ainsi que les nattes. Aujourd’hui elle a évolué, car on la retrouve également dans les objets décoratifs tels que les rideaux, les sets de table ou encore les bijoux.

Les artisans utilisent des plantes fibreuses incluant bambous, raphia ou sisal, mais ils peuvent également prendre des écorces d’arbres. Le tissage se fait à la main et se transmet de génération en génération.

 

La lapidairerie

Le sol de Madagascar est riche en pierres précieuses et semi-précieuses. La lapidairerie est un art qui a été transmis par les ancêtres. Ces derniers avaient déjà travaillé la pierre pour en faire des armes ou des outils. Avec l’évolution, les artisans sculptent aujourd’hui des pierres d’ornement ou des objets décoratifs. Ils maitrisent aussi bien la confection de cabochons que l’art de tailler des facettes.

La marqueterie

Le travail du bois n’est pas inconnu aux artisans malagasy. Ces derniers associent différentes essences de bois pour créer divers objets originaux incluant des meubles, des boîtes de rangement ou des éléments décoratifs. Les bois les plus précieux sont représentés par le bois de rose, le palissandre et l’ébène. Ces derniers sont très résistants et robustes et offrent un rendu noble.

Le recyclage

Les artisans malagasy aiment bien confectionner des objets à partir de matériaux récupérés. Ceci inclut les canettes et les boîtes de conserve. Leur créativité est telle qu’ils arrivent à fabriquer des miniatures de véhicules typiques comme des charrettes, des pousse-pousses ou des bicyclettes avec précision. Ce n’est pas rare de trouver des étals bordant les routes nationales.

Les produits dérivés d’animaux

Les Malagasy excellent également dans la fabrication d’objets dérivés d’animaux. On distingue par exemple les couverts ou les bijoux en corne de zébus. La maroquinerie fait aussi partie des talents des artisans de l’île. Ils travaillent la peau de zébu, mais aussi la peau de crocodile de Madagascar pour créer des sacs, des chaussures, des ceintures et objets de décoration entre autres.